AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Sam 15 Sep - 16:07

Virtual Boy's Wario Land


Support : Virtual Boy
Version : Anglaise
Développeur : Nintendo
Genre : Plateforme

Le Virtual Boy est sans aucun doute l'un des consoles les plus singulières jamais créée dans l'histoire du jeu vidéo. Imaginé par Gunpei Yokoi, l'inventeur de la Game & Watch et de la Game Boy, il s'agira d'un fiasco qui poussera l'homme à quitter Nintendo pour aller fabriquer des Wonderswam chez Bandai. La vie, c'est fou.


Un drôle de machin...

La console avait la particularité de montrer les jeux en relief, bien avant la 3DS. (C'est une fixation chez eux...) Cela ne fut pas très concluant cependant, la console ne pouvant afficher que du noir et différentes teintes de rouge et les parents se plaignaient que les enfants avaient mal aux yeux. Bref, le plus gros bide de l'histoire de Nintendo et la console a vite été retiré du marché ce qui fait que bien peu de jeu ont eu l'occasion de voir le jour sur la plateforme. Wario Land est souvent considéré comme le meilleurs jeu de la console... Mais c'est pas comme si il y'avait beaucoup le choix.

Que vaut donc ce jeu de plateforme Nintendo pas mal planqué ?

Optimal condition, Enter the Virtuality

D'abord, il faut bien comprendre que je n'ai pas de Virtual Boy. J'ai été informé des progrès de l'émulation de cette console récemment avec notamment Vbjin et j'ai tenté la chose, rien de plus. Cette console est très réputé pour n'avoir que des graphismes rouges. L'émulateur cependant montre plutôt du rouge d'un coté et du bleu de l'autre pour être compatible avec des lunettes 3D en carton bas de gamme que l'on trouve un peu partout depuis longtemps.

Cela n'est pas sans défaut, vous le verrez sans doute dans les images du jeu si vous avez de telles lunettes mais certaines choses trop lointaine n'apparaissent pas vraiment en 3D et on voit parfaitement que c'est dédoublé en rouge et bleu. De plus l'émulation n'est pas parfaite et quelques sprites sont affichés incorrectement lorsqu'ils se mettent à zoomer et dézoomer. Attention également, j'ai eu droit à deux/trois freeze au cours du jeu. C'est peu, mais faire des savestates régulières reste plus prudent. D'autant que je n'ai pas réussi à sauvegarder « normalement »...

Ca fait beaucoup de contrainte mais croyez moi, cela reste la meilleurs façon existante de faire l'expérience de ce drôle d'engin. D'ailleurs, la Virtual Boy avait également la réputation de donner un certain mal de crâne. L'émulateur évite en partie cela en mettant en place son autre système. Ceci dit, honnêtement on a au début la sacré impression de se PÉTER les yeux.


Mes yeux! Mes yeux! AAAAaaaah...
(Plus sérieusement, si vous avez une paire de lunette rouge/bleue que traine, n'hésitez pas!)

Au final, on s'y habitue peu à peu et ce doit être moins pire que la Visual Boy à l'époque. De toute manière, j'annonce que cette review est en relief ! Chaque image posté aura sa version « 3D » et une version 2D ! Go !

Welcome To Wirtual Woy, Mwahahaha

Tiens, déjà, et pourquoi Wario ? La question mérite de se poser. Il est vrai que Mario fut représenté au line up dans une reprise de son jeu arcade et un jeu de tennis mais il n'en reste pas moins qu'un jeu de plateforme aurait sans doute plus marqué l'occasion.

Plusieurs raisons à cela, effectivement trois jeux Mario en même temps sur Virtual Boy aurait sans doute paru abusé (Nintendo a moins de scrupule de nos jours...), Wario était aussi une licence neuve et en plein essor, le premier épisode sur Game Boy avait assez bien marché. Wario était aussi beaucoup plus attaché aux consoles portables ce qu'est à moitié la Virtual Boy.

Mais surtout, le concept même de Wario se prêtait bien mieux à l'exercice. Si l'objectif de Mario est d'aller sauver la princesse en traversant des épreuves. Celui de son rival est de s'enrichir, rechercher des trésors et donc chercher, fouiller.


Chercher des trésors, le grand but d'un Wario...

Quoi de mieux qu'un jeu d'action avec un poil de recherche pour mettre en avant le relief ? Vous me direz que Mario sait faire de la recherche aussi et Nintendo l'a bien utilisé pour la 3DS, bien des années après. Mais dans les faits à l'époque, Mario 64 et Wario Land Virtual Boy ont été développé plus ou moins en même temps. Wario devait sans doute apparaître comme le meilleurs choix.

Honnêtement, vu tous les jeux Mario qui sortent de nos jours, ce n'est pas moi qui m'en plaindrais !

Im Waarrrio. Imma gonna win

Virtual Boy Wario Land ressemble beaucoup au premier épisode de la série. Normal me direz-vous, puisqu'il il est sortis entre le premier et second épisode. Il y'a donc à nouveau ce système de « chapeau » donnant à Wario différents pouvoirs assez similaire aux power-up d'un Super Mario.

La forme la plus faible de Wario est le « mini-Wario ». Il est tout petit et très moche, ne peut absolument rien détruire et meurt en un coup. Un seul coup dans cette forme, et c'est la mort! Il n'a même pas l'avantage de pouvoir passer dans les petits passages vu que les formes évolués peuvent ramper à partir de cet épisode!
Sa seconde forme est sa version agrandie bien plus connue avec son chapeau d'explorateur. Il possède à présent le pouvoir de détruire les différents blocs devant lui.
Ses dernières transformations permettent des pouvoirs plus approfondis que je ne développerais pas ici. La majorité des chapeaux présents l'étaient déjà lors de Wario Land mais il en existe des nouveaux plutôt intéressant.
Se faire toucher dans les deux dernières formes revient à se faire transformer en « mini-Wario ».


Les chapeaux ont des effets légèrement différent dans l'eau...

Les coups de Wario sont aussi les mêmes que ce que l'on connaissait déjà comme le coup d'épaule qui constitue son attaque principal ou son célèbre coup de fessier surpuissant (seulement avec le chapeau du bélier). Notons la possibilité de courir qui ne réapparaîtront pas dans la série avant la GameBoy Advance

Wario a aussi la possibilité de prendre ses ennemis mais cette capacité sert très rarement dans cet opus ce qui est un peu dommage. (Non, pas de bloc ne pouvant être détruit en leur lançant un ennemi). Notons cependant une amélioration notoire de la physique du jeu par rapport au premier opus. Wario, plus que jamais, est un véritable plaisir de contrôle!

Archéologie Primaire

Évidemment, la version Visual Boy met l'accent sur ce que peut apporter le relief dans un tel jeu. L'exemple le plus marquant se trouve être que le jeu se déroulera souvent sur deux plans et voir Wario aller et venir de l'arrière plan est assez agréable avec la 3D. De manière plus classique, beaucoup de piège viendront de l'arrière et il faudra les esquiver.

Les niveaux peuvent sembler assez linéaire de prime abord mais cela se complexifie grandement par la suite et c'est d'ailleurs la grande qualité du jeu ! Dans le même ordre d'idée, un trésor plus ou moins caché se trouve dans chaque niveau et le trouver est le grand intérêt. Nous sommes dans un Wario, les cachettes secrètes foisonnent et le joueur sera même obligé d'aller et venir dans certain niveau plus tourné sur le labyrinthe en ayant le bon chapeau.


Ces séquences de destruction de mur sont apparu à partir de cet opus


On voit ici toute l'intelligence du jeu. Imaginons en cours de jeu, et vous trouvez un chapeau que vous avez déjà, il ne disparaîtra pas même en sortant de la pièce. Dans l'optique où vous allez souvent aller et venir à la recherche de secret dans le niveau, cela fera vraiment des « bonus de secours » pour le joueur ce qui donne un sentiment assez particulier au fur et à mesure que les réserves de vos découvertes s'épuisent. On pourrait limite dire que chaque niveau est une map à la Super Metroid en beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple.

Et il faut un Level Design à la hauteur pour permettre cela, ça tombe bien, c'est le cas !

Wario Rush

Malgré tout, nous ne tenons pas le Wario ultime. Si le premier Wario Land avait plus de 40 niveaux, cet épisode n'en a que 14 dont 4 niveaux boss ne comptant pas vraiment. Alors certes, ils sont plus complexes que dans le premier Wario Land, mais on sent tout de même le jeu un poil rushé pour la sortie de la Virtual Boy (ca me rappelle quelque chose ça...), dans le même ordre d'idée, pourquoi si peu de chapeau capacité? Ils sont exploités à 100% mais on ne peut s'empêcher de penser qu'avec plus de niveau, il aurait pu y en avoir plus.


Ce sera la dernière apparition des chapeaux dans la série.


Nous ne parlerons même pas de l'histoire, l'un des grands aspects de la série Wario était sa cohérence, ce méchant s'étant emparé du château de Mario a l'origine s'en est constitué un avant de se le faire piquer lui même dans le 2. Ici, on a simplement un Wario en avion qui part à la recherche de nouveaux trésors et qui tombe sur une grotte. Certes, ce setup sera réutilisé dans le 3 et le 4 mais même dans chacun d'entre eux, le scénario savait être plus présent. Ici, on a un "bête" jeu de plateforme qui n'a pas tout les "a coté" sympathique d'un Wario classique, et c'est l'autre grand défaut du jeu.

En clair, on a vraiment l'impression encore une fois que les développeurs se sont dépêché de sortir quelque chose pour la Virtual Boy. C'était donc assez mal barré de faire un jeu dépassant le Wario Land originel avec un budget et surtout un temps de développement plus limité.

Ils ont donc particulièrement travaillé la physique qui est franchement plus sympa que celle de Wario Land premier du nom. Vous aurez compris que le jeu ne faisait que peu évoluer le moveset de Wario mais plutôt le concept même de recherche du jeu, même si cela se voit surtout dans les derniers niveaux. Du coup, le Level Design est un véritable plaisir notamment avec ses labyrinthes entre background et foreground sans trop exagérer la chose non plus.


Jouer avec Wario dans le background est une excellente idée


Les graphismes et le relief apporte un vrai petit plus, notamment sur les boss fight qui sont, eux aussi plutôt bien foutu et exploitant assez bien le relief. Certains même sont plutôt délicat à appréhender au premier abord ! Mention spécial pour le dernier boss qui m'a rappelé de bons moments de Fatal Fury !

Des bits à revendre et Verdict de Relief

Sacrée Virtual Boy ! Bien sûr, le fait de devoir afficher deux images simultanément baissent énormément les performances de la console mais il n'empêche que les graphismes de ce jeu sont... Assez curieux.

On dirait comme un mélange entre la SNES pour la taille des sprites et de la GameBoy pour la création de graphismes jolis malgré le peu de couleur. (Rouge et noir au lieu de Noir et le Verdâte d'un écrant de GB quoi quoi...) Les graphismes sont assez jolis voir carrément beau.


J'aime beaucoup ces passages tout en relief.


La musique par contre... Euuuh... Assez oubliable... Mais perso j'ai toujours plus ou moins zappé les mélodies d'un Wario. Les thèmes du jeu ont des teintes similaires aux thèmes habituels de Wario et sonne vraiment comme une GameBoy en un peu moins strident.
Bref, qui sait de quoi aurait été capable la console si elle avait été un succès ? Impossible de le savoir à présent bien sûr même si elle était facilement deux fois plus puissante qu'une Super Nintendo.

Il est cependant clair que le jeu aurait pu sortir sur une autre console. Limite, il pourrait être plus qu'intéressant pour Nintendo de le sortir sur 3DS. Cependant, le fait est que la Virtual Boy en avait dans le ventre à ce sujet. Et même si elle avait la réputation de te faire un sacré mal de crâne, faire de l'émulation sur un écran relativement grand donne une impression assez ultime. A un moment donné, un petit sprite sort énormément de l'écran et franchement, en appuyant sur pause, je pouvais m'amuser à faire comme si je le tenais entre mes deux mains... Quelque chose qui ne m'est pas arrivé depuis le Futuroscope ! Quel dommage que mes screenshots ne rendent pas vraiment justice au jeu, bien plus impressionnant animé...


Cette attaque de boss avait impressionné les critiques de l'époque pour s'arrêter juste sous les yeux du joueur
Dommage que l'émulateur fasse glitcher les stretchs de sprite... C'est pas si gênant mais bon...


En clair, la Virtual Boy permettait bien plus de chose que le fera la 3DS par la suite. Il est également tout à fait possible d'observer l'écran de plusieurs angles différents. Mieux, en bougeant la tête vous aurez l'impression de pouvoir voir derrière les objets, quelque chose de bien cool ! De plus, malgré le fait que le jeu soit en 2D, chaque objet du jeu est composé de plusieurs plans qui se superposent à différents niveaux.

Typiquement le bras avant de Wario est sur un plan, son corps et sa tête dans un plan derrière et son bras à l'arrière sur un troisième plan. Tous les ennemis ont se type de procédé qui marche curieusement bien même si on voit immédiatement le truc en regardant de plus près.

Malgré ses qualités, les éloges s'arrêtent là, si il est vrai que j'ai été assez émerveillé à plusieurs reprises par la chose, il faut bien reconnaître que j'avais une certaine tendance à oublier que le relief était là en plein jeu. M'en rappellant de temps à autre lors d'un passage dans le background. Personnellement je pense que j'ai vécu la meilleurs expérience de relief dans un jeu que j'ai jamais eu avec Virtual Boy Wario Land. Pourtant, même avec cela, je n'ai vraiment pas été convaincu que le relief était autre chose qu'un simple gimmick sur le long terme. Je ne sais toujours pas pourquoi Nintendo tient tant que ça à nous le proposer...

See you next time!

Alors, est-ce qu'il vaut le coup de se pêter les yeux durant les 3/4 heures de durée de vie qu'offre ce Wario ? Honnêtement oui, le relief est au final assez impressionnant, le Level Design est travaillé, Wario est un plaisir à contrôler. On regretterait juste les limitations des pouvoirs de Wario et le nombre de niveaux franchement restreint (mais qui agit peut être comme une qualité dans le cadre de l'émulation)


A noter cependant la présence d'une seconde quête présentant exactement le même Level Design mais avec des pics partout ce qui complique grandement la tâche... Mouais...


Si cela n'était pas si court (et que les meilleurs niveaux n'apparaissaient pas si tard), il s'agirait peut être de mon Wario favoris après le 2. Malheureusement ce n'est pas le cas, en dépit de cela, cet épisode ne fait en rien honte à la série. On le dit le meilleurs jeux de la Virtual Boy. Et bien, je ne pense pas que ce soit par défaut.

_________________




Dernière édition par Haganeren le Sam 15 Sep - 16:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Sam 15 Sep - 16:08

Et non, Weldar fera pas un seul Wario Land! moai1

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Sam 15 Sep - 20:55

Ice
Drake
ARC8games
Haganeren
...


Hum ? Oh, une nouvelle review !


Rare qu'on parle de ce Wario Land en effet vu le support. Je n'ai pas joué à cet opus (et je n'avais jamais fait attention à l'existence de cet émulateur, tiens donc), mais j'avais maté pas mal de trucs.
Il est vrai que le level design est particulièrement soigné. De même les décors qui surfent beaucoup sur le premier opus, ils ont une certaine magie que j'adore. Le jeu a l'air d'avoir excellentes idées malgré son petit gabarit.

Dommage que le jeu soit très court (14 niveaux, c'est vraiment peu) et un peu rushé sur cet aspect. Malgré tout, tu décris cet épisode comme génial et varié. Il développe encore plus l'exploration que le premier opus, bien que les deux autres suites seront encore plus orientés dans ce domaine en dépit de l'aspect plate-former traditionnel.

Bonne review monsieur. Dommage que les screens soient "identiques" par deux. Je croyais que tu faisais enfin une mise en page de vrai mec. douche1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Dim 16 Sep - 0:20

Bête de review, ce jeu me fait trop trop envie, j'adore les wario land mais là franchement les effets 3D sont trop trop réussit, j'ai limite envie de me le faire si j'avais pas la flemme de jouer sur PC CODY FUCKING TRAVERS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Dim 16 Sep - 0:24

Ben voilà pourquoi j'ai mis les images 3D à coté des mêmes images en 2D Weldar.
Pour que les gens équipés de lunettes comme Diogo puisse contempler les effets 3D! Et que les moins fortunés par la vie genre Weldar puisse se contenter d'une vielle 2D toute naze. moai1

Sinon je pense que Virtual Boy Wario Land a joué un rôle dans la tournure encore plus exploration des suivants! En tout cas merci pour ces coms!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Dim 16 Sep - 1:50

J'ai lu que cette disposition des images était là pour mettre en parallèle les images 2D et 3D qu'un pauvre Weldar ne peut pas voir.
kurtis1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   Dim 16 Sep - 11:33

Effectivement le jeu a l'air assez bon présenté comme ça, surtout si tu dis que le relief est bien mis en valeur. Bon moi non plus j'ai pas de lunettes en carton donc je peux même pas juger avec les screens. Par contre sur l'émulateur du coup c'est possible d'avoir la version "2D" ? (même si j'imagine que du coup le jeu perd une feature intéressante)

Bonne review en tout cas, sur une console en plus assez singulière, maintenant que t'as installé ton émulateur tu peux faire toute la ludothèque ! (bon tu seras aveugle à la fin mais bon hein moai1 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons jeux de Tonton Haga : Virtual Boy Wario Land
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons jeux de Tonton Haga : Digital : A Love Story
» Les bons jeux de Tonton Haga : Xanadu Next
» Les bons jeux de Tonton Haga : Mr Gimmick
» Les bons jeux de Tonton Haga : Attack of the Friday Monsters
» Les bons jeux de Tonton Haga : Dragon's Lair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: