AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 13:59

On oublie les choses très rapidement. A la base, qu'est-ce qui m'avait fait lire mon premier manga? Pourquoi n'ai-je pas lâché ce bouquin de poche en noir et blanc qui ne se lisait même pas comme tout le monde? Je pense me souvenir maintenant, ce que j'aimais dans un manga, c'était l'extravagance, l'exagération à son comble, le non sens qui sert une histoire et surtout des personnages attachants.

ROW ROW FIGHT THE POWA

Si ces derniers attributs devaient définir le manga, Gurren Lagann est le manga du manga. Shonen de mecha à l'écrit, il est surtout un anime qui passe à mach 2 au fil des deux saisons.

Simon est un garçon introverti dont le seul talent semble d'être de creuser plus vite et plus loin que les autres. Il faut savoir qu'ici l'humanité vit sous terre et ne connait ni la caresse du vent printanier ni l'éblouissement du soleil estival. (C'est beau... moai1)

Mais Simon possède malgré tout un ami, un « frangin » même si ils ne sont pas liés par le sang : Kamina. Qui est l'inverse de Simon, possède un caractère bouillant et sait croire en ses objectifs et en... Simon... A qui on aurait du mal à faire confiance pour tout dire...


Tu perceras les cieux dit-il alors, convaincu de rejoindre un jour la surface
Bon orateur, Kamina vole allégrement la vedette à Simon en tant que héros


Un beau jour, Simon trouve une tête métallique sous terre et dans le même laps de temps un énorme mécha tombe sur le village... Ainsi qu'une jeune femme du nom de Yoko. Ils semblent tout deux venir de la surface mais le mecha attaque tout ce qui bouge au grand dam de Yoko qui essaye de le contenir. Cela semble être l'occasion pour Kamina d'aller toujours plus haut, vers la surface, en entrainant Simon à sa suite.

Ça c'est l'épisode 1... Veuillez me croire lorsque je vous dit que l'anime est totalement imprévisible et entrainera la spectateur dans des situations diverses et variées!

Avez vous dit « robot géant »?

Mechas? Oui oui ces espèces de gros robots géants que les japonais affectionnent tout particulièrement, ce qui est souvent source d'incompréhension pour nous autres occidentaux. Gurren Lagann est entre autre un anime de ce type.


Vous n'aimez pas les mechas? Moi non plus! Et pourtant...


Dans les faits, les auteurs ont eu une idée simple et géniale pour rendre les mechas plus « attractifs » a un public qui ne les porte pas forcément dans son cœur. Tous les mechas de l'anime ont tous un gros visage extrêmement exagéré dont l'expression faciale grossière dépend complètement du pilote. Grosso modo ça fait comme si les mechas étaient des êtres vivants.

Le chara design et la direction artistique du titre sont par ailleurs tout aussi géniales, les personnages ne se ressemblent pas, peuvent être détestés tout comme aimés et ceci très facilement. Gainax a véritablement crée une pléthore de personnages qui semblent tout ce qu'il y'a de plus cliché et simpliste au premier abord... Mais qui l'est bien moi au fur et à mesure des épisodes.

Les sentiments des personnages évolueront énormément au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire et c'est l'une des premières forces de l'anime.


J'adore ces designs!


No Pain No Gain

Les studios Gainax se sont vraiment déchainés pour nous offrir une animation de qualité et surtout complètement surréaliste, totalement kitch et parfaitement assumée... C'est la seconde grande force de l'anime : tout va à 100 à l'heure, la mise en scène est absolument démentielle ce qui fait que le moment le plus cliché vous laissera cette impression incroyable de PÉTER LA CLASSE si vous me passez l'expression.

D'ailleurs ça se voit tout particulièrement dans l'épisode 4 qui est complètement loupé. Pour cet épisode là, le directeur d'animation aurait changé pour je ne sais quelle raison et d'un coup, l'épisode paraît se trainer, ne semble pas intéressant parce qu'un « on ne sait quoi » manque. Bah je vais vous le dire moi, l'animation est plus « catchy » comme avant et ça change absolument tout! Heureusement cet épisode est le seul à être à déplorer.

La direction artistique générale couplée avec l'animation fabuleuse fait de l'anime un spectacle graphique assez démentiel. Tout va d'exagération en exagération en s'assumant parfaitement et c'est ça qui est génial.


Les attaques spéciales sont tellement exagérées qu'elles en viennent à faire sourire.


L'OST n'est pas en reste avec des musiques toujours dans l'action et certaines tracks excellentes que je vais même me garder dans mon MP3... Et c'est très rare!

Les détails techniques c'est bien mais il n'y a heureusement pas que ça.

2 saisons du pur bonheur

Gurren Lagann est un anime avec un début et une fin. Ça peut sembler idiot dit comme ça mais ça le distingue de pas mal de productions japonaises qui sont clairement faites pour être continuées à l'infini tant que le public ne se lasse pas. L'anime en lui-même a su me bouleverser complètement à certains passages et le rythme est vraiment très soutenu, il est bien rare qu'un ennemi fasse plus de deux épisodes... Et encore, cet ennemi là est assez particulier et tellement classe qu'on lui pardonne.
Quand bien même le rythme serait soutenu, on peut parler de quelques épisodes qui paraissent un peu superflus vers le début de l'aventure. Au final, tous auront leur importance mais ça, vous ne le savez pas encore... Au fait, le truc avec l'anime c'est qu'il possède des « passages », des périodes qui couvrent un certain nombre d'épisodes et qui gagnent en complexité au fur et à mesure que l'on avance. (Que j'ai bien fait attention à ne pas mettre en image bien évidemment, sorry Ice moai1 ) D'ailleurs c'est ce rythme qui fait que l'anime est de mieux en mieux au fur et à mesure que le temps passe. De simple divertissement dans les premiers épisodes, il deviendra peu à peu un anime bien plus complexe et toujours incroyablement classe.

Vous ne boufferez d'ailleurs pas du combat de mechas à la chaine mais vous aurez droit à des phases plus sentimentales et même à plusieurs théories à la limite du philosophique assez tirées par les cheveux mais qui retombent plutôt bien sur leurs pattes dans le cadre de l'anime.


Les personnages sont attachants et deviendront bien plus complexes qu'au premier abord
Et même comme ça, ils savent être classe en bien des situations


Screw that! L'importance est d'aller de l'avant! Et d'y croire! Vous avez sans doute dû entendre cette phrase dans bon nombre de shonens plus ou moins bons et jamais ce gros cliché de l'animation japonaise a été aussi sublimé. Personnellement, les combats finaux sont allé jusqu'à me faire frissonner. Le mélange touchant/kitch donne un effet remarquable sur l'anime saupoudré par de l'humour fort bien dosé.

N'y allons pas par quatre chemins, Gurren Lagann est un bijou de l'animation japonaise qui mérite amplement votre coup d'œil. Ne vous laissez pas influencer par le fait qu'il s'agisse à priori d'un anime de mecha et laissez vous entrainez dans le délire.


Dernière édition par Haganeren le Sam 26 Fév - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3
avatar

Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 14:18

Gurren Lagann est juste monstrueusement bien CAT PLANET!!!!!!!!!!

Je l'adore, et ton article aussi je l'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 15:35

Ouais Gurren Lagann est super et malheureusement j'ai pas pu mettre mes screens les plus classes ce qui fait que niveau image, mon article ne met pas assez le truc en valeur à mon gout.

Mais bon la surprise en regardant l'anime est tellement cool que je m'en serais voulu de la gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 15:38

Bon article Dam...Haga.

Tu as pratiquement la même vision que moi sur l'anime.
D'un kitch et d'une démesure assumée, un rythme explosif où ça va très vite (surtout la première saison). J'avoue que j'étais vraiment surpris de la démesure incroyable par moment. Un shonen de mecha qu'on oserait dire presque de base avec un côté cartoon qui cache un scénario complexe et bien fait.
Excellent anime.
La fin est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 15:50

Citation :
Ne vous laissez pas influencer par le fait qu'il s'agisse à priori d'un anime de mecha et laissez vous entrainez dans le délire.
C'est quoi le problème avec les mecha? CODY FUCKING TRAVERS Le problème c'est la fille fanserv là, mais comme je sais que t'aimes pas le fanserv, ça veut dire qu'il doit pas y en avoir tant que ça donc je regarderais.
Revenir en haut Aller en bas
nope
Je donne 20€ à celui qui le banni, merci


Messages : 236
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 16:36

Row row fight teh powa = WIN

End.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 17:27

L'iranien a écrit:
Citation :
Ne vous laissez pas influencer par le fait qu'il s'agisse à priori d'un anime de mecha et laissez vous entrainez dans le délire.
C'est quoi le problème avec les mecha? CODY FUCKING TRAVERS Le problème c'est la fille fanserv là, mais comme je sais que t'aimes pas le fanserv, ça veut dire qu'il doit pas y en avoir tant que ça donc je regarderais.

Hum... Au fait c'est pas vraiment ça.

La fille fan serv est complètement... Comment dire. C'est CLICHE qu'elle soit fan serv quoi tu vois. Quand tu commences l'anime tu as vraiment l'impression qu'elle est une sorte d'archétype de la fille héroine habillée n'importe comment avec des gros seins et des plans serrés.

Mais au fait, ça fait partie du kitch de l'anime. L'anime a vraiment un coté kitch assez incroyable dans ses combats et dans son look général. Le fan serv de l'héroine, je le vois plus comme une "exagération" de ce qu'est une héroine traditionnellement dans ce genre de série.
Et puis on se rend compte que l'héroine est tout de même moins simpliste que ce qu'on pourrait penser au début. (Une scène notamment qui a fait que je me suis mis carrément à la détester... Et puis après je lui ai pardonné)

Et puis même si tu l'aimes pas, ça change moai1
(Et oui les passages fan serv sont clairement peu nombreux par rapport au reste, je crois que j'en dénombre 5/6 de tête sur un anime de 27 épisodes... On sent qu'on se sert plus de ça pour l'ambiance "exagération" de l'ensemble plus que pour faire suer les jeunes otakus... Enfin je l'ai ressentis comme ça en tout cas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrion
fou malade
avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 20:27

J'en entend parler super souvent de cet anime, et j'ai jamais pris le temps de me renseigner.
Ça a l'air vraiment génial, je dl tout de suite, et j'adore le style graphique omg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming
avatar

Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 22:02

Ah ouais, Gurren Laggan c'est OLD mais putain qu'est-ce que c'est ULTIME et GAR, faudra que je me le refasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 22:30

Un anime de 2007 j'appelle pas ça old, dans ce cas, surtout que moi en général je lis/mate quasiment que des trucs qui ont au moins quinze ans, je veux pas savoir comment on appelle ça. CODY FUCKING TRAVERS
Revenir en haut Aller en bas
Objected
bison
avatar

Messages : 969
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 26 Fév - 23:07

old aussi. Mais ça veut pas dire que c'est moins bon ou débile de le regarder aujourd'hui...

Sinon TTGL est l'un des seuls animés que j'ai matté en entier et il en vaut la peine.
Tiens d'ailleurs Rachid si tu passes j'ai jamais compris pourquoi t'aimais pas trop TTGL, alors si tu pouvais développer ici... oups trompé de convo

_________________











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming
avatar

Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Dim 27 Fév - 2:48

L'iranien a écrit:
Un anime de 2007 j'appelle pas ça old, dans ce cas, surtout que moi en général je lis/mate quasiment que des trucs qui ont au moins quinze ans, je veux pas savoir comment on appelle ça. CODY FUCKING TRAVERS

Nan mais je parlais surtout du hype que y'a eu un moment, c'est comme découvrir Haruhi, Lucky Star, Death Note ou Code Geass quoi.

Moi j'écoute de la zik qui date d'y a 30-20 alors bon j'suis mal placé pour juger de la olditude des gouts coolface1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SupahSnake
shhhh...「soft」&「wet」
avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Dim 27 Fév - 16:24

Gurren Lagann sérieux j'ai adoré littéralement l'anime, ça m'a réconcilié avec le genre Mecha (à l'époque je détestais ça, autant que le médiéval de comptoirs), mais au delà de la dizaine d'épisode ma joie a réellement régressé. Ces histoires pseudo-émos autour de Simon ça m'a grave saoulé.
Puis Nia wtf le perso merdique tout niais, genre on avait besoin de ça.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Dim 27 Fév - 17:05

Euh ? Tu as regardé jusqu'au bout?

Spoiler:
 

Sérieux, dans Gurren Lagann, y'a du shonen, y'a du mecha, y'a de l'emo, y'a du shojo/slice of life, y'a du seinen, y'a de tout.
Faut pas s'arrêter si un passage nous plait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SupahSnake
shhhh...「soft」&「wet」
avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Dim 27 Fév - 22:01

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Lun 28 Fév - 1:31

SupahSnake a écrit:
Spoiler:
 

Hum... Tout l'anime est stéréotypé en même temps...

Spoiler:
 

C'est pourquoi je ne suis pas d'accord moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Mer 30 Mar - 2:35

Bon ben je viens finir de mater l'anime.

Mon avis : J'ai le seume. J'ai été bien déçu.

Bon, c'est un anime dirigé par Imaishi, donc je m'attendais à du lourd. J'ai quand même maté Panty & Stocking with Garterbelt juste avant, dont il était aussi directeur ; ainsi que FLCL, où il a animé certaines scènes. Je me préparais donc à recevoir une cascade de démesure détonante et de wtf jouissif dans la tronche ... Bah en fait j'ai rien vraiment eu de tout ça.

Bon, le début est sympa. Ça s'annonçait bien au début oui, je trouvais les personnages plutôt cools. Puis, plus ça avance, moins ça devient intéressant ... Et là où le scénario est supposé se lancer réellement (à partir de l'épisode 8 quoi), ben c'est là que ça devient juste lourd selon moi. Le scénario devient ultra prévisible, les persos qui se ramènent sont creux et les protagonistes évoluent absolument pas. Pire, comme dit Rachid, y a un trip emo juste complètement recyclé qui vient achever le tout ... En plus, j'ai rien trouvé d'exceptionnel à l'esthétique non plus. Bon, je vais détailler mes impressions.

Un truc cool dans l'anime, c'est le côté complètement incohérent et abusé des combats, ça ouais. Le côté caricatural assumé, quoi. Le problème, c'est que c'est tellement réutilisé à outrance qu'au fond, ça lasse. Ils trouveraient un nouveau truc original à chaque fois, je dirais pas, mais là c'est TOUJOURS le même coup : Ils sont en train de perdre le combat, puis en fait le mec se rend compte qu'il lui restait un peu de fighting power dans la poche et paf, deus ex machina. J'ai jamais véritablement ressenti de sentiment de surprise en fait. Ça rend l'anime pas palpitant à suivre, y aucun suspens.

Bon, après, les persos ... Ils sont cools au début, comme j'ai dit. Sauf que j'ai pas remarqué de développement particulier. Je parle même pas des persos qui viennent se rajouter par après qui eux sont totalement vides. Au fond, j'ai fini par me détacher des persos complètement : Simon passe plus pour Shinji d'Evangelion avec une perceuse qu'autre chose, Kamina se résume au final à un bloc de virilité que tout le monde admire sans raison à part le fait qu'il soit DTR, et Yoko qui était pourtant pour moi la plus stylée ne gagne aucune identité (sans parler des boobshots mal placés). Nia, j'ai trouvé son design cool, c'est peut-être au fond le seul perso qui correspondait esthétiquement à ce que j'entendais de l'anime (sa palette de couleurs comme ses yeux), mais elle devient très vite ULTRA CHIANTE même si on a du mal à se l'avouer face à sa cuteness. Bon, après y a Boota et Leeron qui sont marrants, mais ça va pas plus loin. Les seuls personnage qui auraient pu être réellement intéressants, c'est Viral et le Spiral King, mais il sont pas développés non plus ... Dans tous les cas, dans le fond, les persos restaient des caricatures de shônen ... mais pas assumées comme pour les combats : Ici, ils sont VRAIMENT cliché, et ça se ressent particulièrement fort dans les séquences émotion qui sont AWKWARD au possible (autant les dialogues emo que les speeches moralisants).

On pourrait éventuellement excuser ce manque d'originalité sur le fond par un tant soi peu d'originalité sur la forme ... et c'était d'ailleurs le minimum auquel je m'attendais, perso. Bah en fait, non, même pas. À part dans certains séquences, où le style devient réellement dynamique (généralement lors d'explosions), c'est un style relativement traditionnel. Y a bien quelques persos au design sympa (comme Nia ou le Spiral King) mais ça change pas grand chose. Tenez ... Vous voyez le style des artworks sur les eye catchers de l'anime ? ÇA, ça aurait tué. Autrement, rien d'exceptionnel.

Résumé de ce que j'en ai pensé au final (attention, spoil) :

Spoiler:
 

Donc voilà, je m'attendais à un anime démesuré et extravagant, au final c'était juste un shônen classique avec un vernis d'originalité. Deg'. silver1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Mer 30 Mar - 23:14

Bon inutile de dire que je vais SPOILER COMME UN GROS PORC durant tout mon message. Je vais pouvoir me libérer... moai1

Donc ne le lisez pas si vous n'avez pas vu l'anime.

Comme tu dis, l'anime est totalement est complètement cliché dans son fonctionnement.
Je perds => J'ai plus de puissance en moi => Giga Drill, c'est à peine si on peut appeler ça des combats d'ailleurs.... >>

C'est tellement abusé que c'est ce qui donne tout ce coté kitch de l'anime... Et c'est utilisé comme moteur durant tout le show.

Défoncé => Je me relève => Je tombe sur plus fort que moi => Défoncé => Je me relève => Je tombe sur plus fort que moi => Défoncé... etc etc

Il n'y a juste pas la moindre fin, les combats sont innintéressant en ce sens que l'on sait ce qui va se passer... Et c'est ce qui rend l'anime si intéressant.

Le coup de la foreuse là. Génial sérieux. Fallait y penser. Tout l'anime est dans cette foreuse
Simon est un putain de pleurnichard => Il se relève => Il tombe sur un putain de monstre => Il fuit => Il se reprend grace à Kamina => Il tombe sur deux putains de monstre => Il fuit => Il se reprend grâce à Kamina => Kamina meurt => Simon fuit en avant => Il se reprend grâce à Nia etc etc
Ca commence petit, et ça finit dans la démesure la plus total. Tout l'anime est en spiral, le truc en lui même est en spiral et j'avais encore jamais vu ça.

Le début semblait pourtant peu flatteur, avoir un héros naze ça fait jamais plaisir. Pourtant, au fur et à mesure ça devient de plus en plus complexe, en tout cas on en a l'impression.
Au fait depuis le début il n'y a rien de plus simple, il suffit de continuer, jusqu'à devenir assez énorme pour se balancer des galaxies dans la gueule (genious moai1) et ça, ça s'arrête jamais, si l'anime avait continué, ils auraient sans doute été encore plus loin. Tout ce qui est dit sur le pouvoir terrifiant de la Spirale est décrit de la façon la plus magnifique qui soit en animé.
Et ça, c'est juste magique, rarement une structure narrative aura été aussi bien traité.

Ca, c'est pour la structure. Evidemment, il faut aimer ressentir le fait d'aller "Toujours plus fort", "Toujours plus loin", Gurren Lagann en plus d'être particulièrement profond dans son thème se la joue aussi "shonen plus cliché que ça tu meurs". Comme Dragon Ball où le petit singe de merde pas trop mauvais au combat peut à terme exploser une galaxie en claquant des doigts... Sauf que là en plus c'est justifié dans le scénario.

Gurren Lagann joue donc sur le coté sur épique d'avoir un héros qui se redresse sans réflexion, sans quoique ce soit, juste comme un bon vieux héros de shonen (ce dont tu es pas forcément fan, je peux comprendre) et également sur un coté plus profond avec le thème de la spirale comme je l'ai évoqué d'abord.

Utiliser les clichés d'un style de manga sur utilisé je trouve ça franchement gonflé.

Maintenant les personnages.

Oui, Kamina n'est rien de plus qu'un exemple, un modèle. Il n'a pour ainsi dire aucune personnalité.
D'ailleurs, personne a une personnalité avant le fameux épisode 8. Tout le monde est simple, gentil, les objectifs sont définis, il suffit d'aller de l'avant comme le veux le thème de l'épisode.

La mort de Kamina m'a profondément bouleversé.
Parce que à partir de là, tout le monde se met à changer pour le pire.
Kyoko est bien la pire là dedans, elle laisse purement et simplement tomber Simon.

Quand Simon déprimait comme un con parce qu'il n'y avait aucun sentimetn dans la façon dont pouvait le traiter Kyoko, il avait COMPLETEMENT raison. Ici, depuis le début, personne ne lui avait fait confiance depuis le début, personne ne l'aimait et personne ne voulait de lui.

Aller jusqu'à lui dire que "si il sert à rien il n'a qu'à rentrer dans son village" m'a fait doucement rigoler. L'équipe se traine deux gamins qui servent à rien non plus et personne ne s'en plaint plus que ça. Non, c'était une basse vengance de Kyoko car Simon a laissé tué Kamina. (Et ça, ça reste vrai)

A partir de ce moment là, ce boob sur patte se met à avoir déjà plus de profondeur, elle n'aime pas Simon. Déjà avant, elle devait le mépriser mais ensuite elle s'est mis à le détester.

La pire scène doit être celle où Nia essaye de réconforter Simon, en disant que même si Kamina était mort, c'était pas grave, on pouvait se reprendre. Là Kyoko défend purement et simplement Nia de remonter le moral à Simon en stipulant "qu'elle n'y connait rien". D'ailleurs elle finit sa longue tirade par un magnifique "A cause de qui tu crois que Kamina est mort?"

Et vlan, dans la gueule de Simon qui se sentait pas assez responsable comme ça!

J'ai été réellement choqué de voir à quel point l'anime pouvait être aussi cruel après avoir commencé de façon aussi infantile. (D'ailleurs wtf, Kyoko est jamais tombé amoureux de l'autre mec, elle a juste songé à vouloir peut être refaire sa vie avec vu que Kamina est partie, on voit très clairement que c'est une de ses idées dans la télé que lui tient Kamina dans l'épisode final... Dans sa tête c'est toujours Kamina qui prime très clairement...)

D'ailleurs, Nia oui Nia. Putain ce qu'elle est niaise celle là.
Pourtant quant on la voit sortir avec toute sa niaiserie de son coffre. Tu peux te dire que ouf... Putain ça y'est, les nuages noirs sont passés, on a passé la crise, on va pouvoir continué.

Ouais, ça m'a fait franchement du bien de voir Nia débarquer de nulle part comme ça. Il fallait que Simon s'appuie sur quelqu'un vu qu'il n'a jamais eu le moindre allié. Et ce quelqu'un DEVAIT être quelqu'un de simple, tout beau, tout gentil, un peu comme tout les personnages avant l'épisode 8...

Bien sûr, le coup de Simon qui devient dirigeant était très amusant en soi. (Et le régime n'est absolument pas choquant puisque tout le monde provient à la base de village avec un régime similaire mais plus petit... Mais c'est un détail moai1 ) Mais perso ça m'a donné l'impression d'une "fausse complexité", tout cela c'est de l'esbroufe pour donner l'impression que tout le monde a grandit et que tout le monde est plus complexe. Bref, une autre crise après celle de la mort de Kamina.

C'est vrai que ça tarde pas et Simon est encore plongé dans le désespoir le plus profond après le fait que l'on ai vu que son grand pôte et sa femme était plus complexe que ce que l'on pensait.

Au final, Simon se relève en s'appuyant sur un nouveau camarde qui est lui aussi tout simple : Viral. Lui c'est vraiment le mec le plus basique de l'histoire : Tu es sur son chemin, il t'éclate ta tête. Ca c'est dit moai1

Au fait, cet anime est un gros foutage de gueule quant on y pense. A chaque fois qu'on a l'impression qu'il va devenir très complexe, et bien par un moyen super simple, on se met à passer outre. C'est vraiment particulier. Cette exagération au maximum est vraiment particulière.

Perso, j'ai même pas eu besoin de songer à tout ça, j'étais pris dans le flow. Dans les flow des personnages, quand je pensais que ça devenait trop complexe, j'étais peiné pour eux et les voir briser toute cette merde de complexité avec un truc aussi simple que "Quand j'y crois ça passe" c'était juste jouissif.
Ouais, jouissif c'est le mot. Cet anime est juste jouisif.

La scène finale est par ailleurs d'un magnifique à m'avoir frissonner jusqu'au cou et m'avoir limite foutu les larmes aux yeux. Un truc aussi con que voir cette grosse brute de Viral avoir une femme et une fille et avoir un sourire si doux comme si il s'agissait du meilleurs bonheur de ce monde... Et devoir malgré tout partir parce qu'on l'appelle...
Et là, sous la musique magnifique, le Gurren Lagann sort d'une bague (wtf) avec les 7 esprits spirals qui se positionnent de façon giga classe autour de lui pour faire une scène dantesque à peu de frais.

C'est là que j'en viens à l'aspect graphique.

Désolé je suis pas d'accord du tout, je trouve l'aspect graphique de Gurren Lagann totalement singulier et qui vaut bien un Panty & Stocking.

Au fait, c'est pas tant le graphisme (car c'est vrai que j'en ai jamais eu rien à foutre des graphismes, que ça soit en jeux vidéo ou en anime) en lui même mais plutôt l'animation, le tout est juste parfait. Putain mais c'est tellement dynamique c'est juste inconcevable.

Tiens c'est tout con, quand les gens deviennent lumière pour aller sur la grosse étoile dans l'épisode finale.
Dans un anime normal, bah ils serait devenu lumière et hop ils seraient montés aux cieux... Ok
Mais là on est dans fucking awesome Gurren Lagann. Donc en rythme à la musique des grosses étoiles apparaissent à la place des gens et hop, la lumière fait tout un tas de détour avec des "pfiout" "pfiout" dans tout les coins avec que des lignes droites et des angles abruptes pour rejoindre l'étoile.

Oui c'est ce genre de chose, ce genre d'action. Le GIGA DRILL truc là avec son coté ultra baclé était juste magistral en terme graphique et animation, il y'a tellement de puissance qui se dégage de ce truc c'est assez invraisemblable.

En revanche je suis d'accord pour dire que les musiques dans leurs ensembles sont pas bien extraordinaire. Mais perso rien que pour le fait qu'il y'avait ROW ROW FIGHT THE POWER auquel je ne m'attendais ABSOLUMENT pas (C'est con que tu la connaissais avant) je pardonne aisément parce qu'elle était magnifique.

J'ai jamais vu l'opening ni l'ending, trop à chier moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Jeu 31 Mar - 1:40

Tu m'expliques bien que le côté kitsch de l'anime est "voulu" (ce dont je doute pour une bonne partie) et que c'est selon toi ce qui fait sa force, mais ça change pas le problème pour moi : Y a pas de relecture de ce côté là justement ... Ça en reviendrait limite à prendre un DVD de sentai pourri et à coller un sticker "à regarder au second degré" sur le boîtier pour ensuite dire que c'est un anime intéressant du coup. Donc ouais, perso, selon moi, le côté "scénario caricatural" était pas vraiment assumé, ou en tout cas abordé d'une manière tellement classique qu'au final, "voulu" ou pas, ça change pas grand chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Jeu 31 Mar - 2:20

Ah bah Kitch à ce point, oui c'est voulu c'est sûr. Perso je l'ai très vite compris et la bataille finale est vraiment le truc le plus kitch, la folie des grandeurs à son état pur que j'ai pu voir depuis que je regarde des animes.

Je veux dire, un kitch classique, c'est un kitch dans un environnement habituel, avec un godzilla géant qui défonce tout et les héros qui arrivent, se font défoncer, se rassemblent par le pouvoir de l'amour, et défonce Godzilla.

Là, le coup de la foreuse, la relecture avec l'effrayante évolution de l'humanité donne une autre dimension à ce schéma classique puisqu'il rentre directement dans la "philosophie" de l'anime.

C'est même pas du "second degré", c'est comme si ce kitch était éclairé par un nouveau spot ce qui permet de mettre incroyablement en valeur ce qui semble être un défaut dans d'autres show.

Je vois pas où tu vois le classique là dedans au final. Oui le coté kitch est classique mais faut voir tout ce qu'il y'a autour. Tu dis qu'il s'agit d'un shonen classique avec un vernis d'originalité, c'est faux. Ca serait comme une peinture impressionniste représentant une banale pomme et la sublimant sur des aspects sur lequel on aurait jamais cru pouvoir la voir sublimé.

... Ceci dit tu sembles pas avoir vu le spot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Jeu 31 Mar - 2:33

Uh, en quoi la philosophie de la spirale est une relecture ? Par "relecture", j'entends un point de vue qui met en valeur la spécificité de "second degré" d'un passage ou d'un personnage. Exemple vite fait : Un perso fait un speech sur le pouvoir de l'amitié, bien cliché avec la musique et les effets et tout (le kitsch) ; puis on se rend compte que personne l'écoute et que tout le monde s'en fout de ce qu'il raconte (la relecture). Ça, c'est pratiquement absent de Gurren Lagann ... T'as le côté kitsch avec les passages emo larmoyants et les speeches moralisants, oui, mais y a pas de relecture, concrètement y a rien qui te permet de discerner le kitsch du serious. Et c'est ça qui fait tout foirer selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Jeu 31 Mar - 11:25

Un discours émo dont tout le monde se fiche, c'est même pas de la relecture. Si les personnages en tant que tel en ont rien à foutre du discours émo, alors ce discours émo était même pas à prendre au sérieux dès le premier degrée... Après tout on dit explicitement qu'il est ridicule.

Si ta relecture est durant le show, alors c'est pas une relecture par définition... Après tout tu le vois, on te le dit, c'est marqué dans le scénar.

Le truc de Gurren Lagann, c'est que oui, c'est sérieux hein. C'est kitch et c'est sérieux là dedans. Le seul truc qui permet de voir ce kitch comme quelque chose de différent de ce qu'on a l'habitude de voir, c'est sa démesure complète et l'environnement dans lequel il est.

Et si tu dis que la philosophie de la spirale n'a rien à voir avec le coté kitch de l'anime, c'est que tu as pas bien compris le scénar puisque c'est limite expressément dit.

Après tout, le grand méchant était contre toute forme d'évolution, c'est à dire qu'il voulait stopper la boucle du "Je gagne => Je tombe sur plus fort que moi => Je me surpasse => Je gagne => JE tombe sur plus fort que moi... etc", il VEUT stopper cette évolution puisque selon lui, à force d'évoluer comme ça, on va finir par détruire l'univers. (Il avait par ailleurs pas complètement tord mais il est mort moai1)
TOUT l'anime se base sur cette fameuse boucle, depuis le moment où Simon creuse sous terre jusqu'au moment où il devient un robot dans un robot qui est dans un robot emboité dans un robot lui même contrôlant un robot qui finit par piloter un autre robot.

Le scénario qui est DIT se base sur cette boucle d'évènement cliché et ça, chez moi, j'appelle ça une relecture du genre shonen. Ca met cette boucle cliché comme quelque chose que je n'avais jamais vu.

Oui, j'ai beau avoir vu pas mal de shonen, j'ai jamais vu quelque chose comme Gurren Lagann.

Après tu as manifestement pas trouvé les personnages plus complexe que ça contrairement à moi, ça peut expliqué pourquoi le charme a pas agit sur toi.
Au fait c'est pas tant qu'ils sont complexes mais plus qu'ils sont "plus complexe que ce qu'on pensait" auparavant et ceci sur plusieurs itérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Dim 3 Avr - 13:08

Je suis globalement d'accord avec Hagadou sur le symbolisme de la spirale et de l'anti-spirale, l'évolution et la "bloquer l'évolution". D'ailleurs, c'est marrant ce truc sur la limitation du nombre d'humains sur terre.

Quant au kitch assumé. Boah, d'un côté c'est en rapport avec ce côté symbolique avec la foreuse et la dite évolution, que ce soit du personnage principal ou dans un cadre plus général. Sinon le côté kitch pour les combats et les effets de styles. C'est très gros évidemment, mais oser aujourd'hui d'en ressortir, c'est assez amusant et plaisant.
Enfin bon, je risque de faire perroquet et j'ai rien à rajouter globalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS
avatar

Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 21 Juil - 0:04

Je trouve que t'insiste trop sur le principe de mecha alors que personnellement je trouve pas du tout. Enfin c'est probablement le côté déjanté de la chose qui fait ça, mais voilà. On se sent pas dans l'ambiance habituelle des mechas et c'est juste absolument génial. Je vais pas contredire un seul point de ta review, elle est simple et claire même si, à mon sens, elle n'appuie pas assez sur certaine chose. Ou bien pas avec assez d'impact. Oui, Gurren Lagann c'est du grand n'importe quoi, mais du n'importe quoi avec une mise en scène du tonnerre qui fait passer le moment le plus lambda d'une vie ou le discours le plus ridicule de la terre pour le truc le plus drôle/triste qui soit ou le discours le plus épique de tout les temps. Parce que sérieusement, si moi je pointe le doigt vers un Mc Do et que je fais "Je suis Ice le gouffre sans fond!" tu verras que ça aura moins d'impact.
Certain passage étaient tellement classe que j'en ai presque eut la larme à l'oeil.

Et puis au niveau du rythme je suis également totalement d'accord. Gurenn Lagann ne traine pas. Rien n'est inutilement étiré. Que ce soit les combats ou les dialogues. Ça va même parfois un peu trop vite. A la fin de la S1 ça a du se terminer en 2 épisodes, je sais plus, et pourtant, même si ça semblait étrange et inhabituel au regard de ce dont on a l'habitude, ben c'était parfait. Plus long? Pourquoi? Plus court? Pas possible, juste parfait.

Sinon Kamina. Kamina quoi, avec ses lunettes. C'est tellement le meilleur mec du monde. Tellement...

Tiens en fait ça spoile librement, je vais pouvoir répondre à Haga avant qu'Iwant ne vienne mettre son grain de sel.

Citation :
Nia bordel quant elle est arrivé ça m'a fait un putain de bien quoi. Depuis la mort de Kamina, personne sait trop où aller, tout le monde est désorienté. Y'en a un qui se dit être le chef parce qu'il gueule plus fort que les autres et Simon est délaissé puisque personne à part Kamina croyait en lui. Tout le monde lui souriait, mais c'était des conneries, personne ne croyait en lui depuis le début.

Non non, je suis pas d'accord. Pour rester dans l'esprit de l'anime, je dirais que tout le monde croyait au Simon en lequel Kamina croyait. L'aura de Kamina rejaillissait sur lui parce que Kamina croyait en lui et lui accordait une attention toute spéciale en tant que partenaire. Tout le monde estimait Simon en se fiant au jugement de Kamina. Le truc, c'est que les dernières paroles de Kamina pour Simon, ben elles ont été pour Simon. Et lui il a pas pu les appliquer directement.
Simon les gens lui parlent encore, mais si tout le monde est affecté par la mort de Kamina, c'est encore PLUS vrai pour lui. Il n'a pas perdu qu'un ami, il perd la pierre angulaire de son univers, quasiment. Le choc est terrible, d'autant plus qu'il sait que c'est sa faute, à cause des sentiments idiots et vain qu'il a nourri envers Yoko. Mais ça les autres ne s'en sont pas rendus compte et pensent simplement qu'il n'a pas été à la hauteur, et quelque part ça devient vrai pour lui. Déjà qu'il est pas bien, tout le monde pense sans forcément le dire que Kamina est mort non pas "pour" lui mais "à cause" de lui. Il essaye d'être comme son frère mais c'est une façade, il cherche juste à se défouler, à être gratuitement violent, et Lagann ne le lui rend pas. Quand le mécha le lâche c'est le sommet. Et c'est là que les autres parlent de le renvoyer chez lui. Lagann c'est un peu l'atout maitre, Simon en forme ou pas, tant que lagann marche ça va, s'il ne va pas alors Simon, dans son état actuel, ne sert plus à rien. Ah si, il sert à foutre la merde sur le vaisseau parce qu'il est aigri et irritable.
D'ailleurs Haga tu déforme un peu. Yoko ne balance pas dans la tête à Simon "il est mort à cause de toi". Elle le balance dans la tête à Nia. Yoko aussi a perdu beaucoup plus que les autres en Kamina. Elle a perdu celui qu'elle aimait et, plus encore, avec qui venait de débuter son idylle. C'est dur, et le fait qu'elle en tienne Simon pour responsable est compréhensible. Kamina serait mort pour Yoko Simon lui aurait reproché d'avoir débarqué avec son fusils le premier jour.
En plus je repasse la scène là. Yoko se calme quand Simon parle d'assumer le rôle de Kamina, et elle s'énerve précisément au moment ou Nia lui dit qu'il ne sera jamais comme lui.

Citation :
Simon, en prenant appuis sur Nia, seul personnage qui n'est pas vraiment "humain" et complètement désintéressée réussi à dépasser le stade "Salut, je veux être comme Kamina".
Je dirais pas ça comme ça. Nia croit en lui. Elle n'a pas connu Kamina et par conséquent ne le juge pas à la mesure de ce qu'était son frère, elle le juge pour ce qu'il est, lui. Et elle y croit fort. Elle ne croit pas en le Simon en lequel Kamina croyait, elle croit en lui, directement en lui. Je crois que c'est sa confiance qui fait écho aux paroles de Kamina. Sans compter que Simon s'entiche d'elle. Vu qu'il y a ce lien particulier en tant que premier humain qu'elle ait vu. Je suis pas sur que les choses aient étés pareille si c'était quelqu'un d'autre qui avait libéré Nia. M'enfin c'est comme ça voilà.

Sinon la mort de Kamina je pense que c'était d'une certaine façon, un "mal nécessaire". C'est vraiment la BOMBE. Kamina, le quasi héros invincible et imbus de ses propres convictions, tomber? Impensable, inconcevable, inimaginable même! J'y croyais tellement pas que je me suis attendu à le revoir pendant 3 épisodes avant de me rendre compte qu'il avait disparu de l'opening. C'est vraiment le choc qui te dit que malgré toute la démesure et l'absurdité de Gurenn Lagann, il y a un fond de sérieux.

Iwant a écrit:
Simon passe plus pour Shinji d'Evangelion avec une perceuse qu'autre chose
Hein? prin2
Euh je sais pas, Shinji il m'a fait chier pendant quasiment tout Evangélion. Simon je l'ai trouvé lambda au début, un peu bof. Chiant au milieu dans sa période de déprime et finalement cool. Y'a quand même une sacrée évolution. Finalement d'une certaine manière il devient un peu comme son frère. C'est au moment ou il fait la seule chose dans laquelle il excelle vraiment plus que tout les autres : creuser, que Lagann lui revient et que tout le monde se rends compte que il est pas si useless que ça et qu'il a plus de volonté qu'on veut bien le penser, même sans Kamina. Et hop enfin il croit en lui, au point de lui même s'appeler "Simon le foreur". Ça tombe bien, Lagann est fourni avec une perceuse géante. Il a juste à être aussi DTR dans sa perceuse que Kamina l'était tout court et ça passe.

Iwant toujours a écrit:
Exemple vite fait : Un perso fait un speech sur le pouvoir de l'amitié, bien cliché avec la musique et les effets et tout (le kitsch) ; puis on se rend compte que personne l'écoute et que tout le monde s'en fout de ce qu'il raconte (la relecture).
Je vois plus ou moins ton idée de la relecture, mais c'est pas vraiment un truc absolument nécessaire non plus si c'est suffisamment clair pour qu'on puisse l'interprêter par nous même. Au moment ou Simon retrouve confiance en lui, justement, il débite son ramassis de conneries de percer le ciel et Geamu, l'un des quatre généraux là (qui est d'ailleurs l'un des moins "débile" de la série je trouve) souligne parfaitement que ce qu'il raconte n'a pas de sens. Après "tout le monde ne l'osef pas" c'est vrai, mais le mec perd sur ça contre toute logique et comprends pas.

Iwant encore a écrit:
Le côté caricatural assumé, quoi. Le problème, c'est que c'est tellement réutilisé à outrance qu'au fond, ça lasse. Ils trouveraient un nouveau truc original à chaque fois, je dirais pas, mais là c'est TOUJOURS le même coup : Ils sont en train de perdre le combat, puis en fait le mec se rend compte qu'il lui restait un peu de fighting power dans la poche et paf, deus ex machina. J'ai jamais véritablement ressenti de sentiment de surprise en fait.
Alors là par contre je sais pas. Le schéma des combats ça m'a jamais vraiment dérangé (enfin on est habité, c'est malheureusement un peu partout pareil). Moi le truc qui me choque plus, c'est qu'on a une bande de joyeux péons qui se met en route au début. Ils sont quoi, 4, et malgré que le Gurenn subisse des dégâts gigantesque, il est SYSTÉMATIQUEMENT opérationnel 2 jours plus tard. Alors que les types sont en train d'avancer et tout. Y'a jamais de séquelles, de blessures. Les ganmens prennent mystérieusement l'expression et la gueule de ceux qui sont dedans. Au début personne peut conduire de Ganmen et Kamina doit montrer une détermination sans faille pour conduire le sien, et après n'importe quel péon peut conduire un Ganmen. Étrangement on les voit jamais s'emparer de nouvelle machines pour une raisons inconnus (Yoko sait conduire un Ganmen mais ça lui viendra jamais à l'idée de se faire le sien). Lagann peut à priori fusionner avec n'importe quoi mais ne fusionnera jamais qu'avec Gurenn (et un truc pour voler). Quand y'a une myriade d'ennemi ils en tuent 150 chacun en mode formalité. Perso c'est plutôt ce côté là de la chose qui me choque.
Ah oui, les ganmen ennemis ils explosent en deux coups, ceux des alliés, je sais pas avec quoi Leeron les renforce, mais ils peuvent être victime d'une explosion nucléaire et être encore sur pied bientôt. Très bien.
Après y'a la vague de sacrifice de la vain qui dénature un peu le tout. Pendant 20 épisodes on a UN mort emblématique en la personne de Kamina. Une mort vraiment choc, et ensuite vers la fin ça tombe comme des mouches. Et là l'effet des morts est complètement gâché je trouve. Même si celle du type de la fratrie noire reste classe. Il aurait été le seul à mourir ça aurait eut davantage d'impact je pense. Avec Yoko qui trouve le moyen de s'enticher systématiquement de mec qui sentent qu'ils vont mourir.
(En passant j'ai regretté que la scène du début ne revienne pas)

Ah et Viral. J'adore ce perso. De son design a sa voix en passant par ses actions. (D'ailleurs le mec qui le double est le même que celui derrière Link d'OoT jusqu'à SSBM :o )

Bon c'est un post un peu destructuré comme d'hab mais ça fera plaisir à Haga que je commente sa review ^^1

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   Sam 21 Juil - 13:44

Osef Yoko elle a des gros seins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann
» Les bons animes de Tonton Haga : Michiko to Hatchin
» Les bons animes de Tonton Haga : ToraDora
» Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei
» Les bons jeux de Tonton Haga : Digital : A Love Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: